Retour

L'essentiel sur la contraception masculine

Publié le , 4 min de lecture
Véronique Cayol
Gynécologue-obstétricienne
Victoire Dolin Dolcy
Médecin généraliste
Vous vous interrogez sur la contraception masculine ? Quelles en sont les différentes méthodes et quelle est leur efficacité ? Retrouvez ici tout ce qu'il faut savoir à ce sujet.

Le préservatif masculin / externe

C'est quoi ?

Le préservatif masculin/externe est une fine membrane en latex qui recouvre entièrement le pénis. Il empêche le sperme d’entrer en contact avec le vagin. Même si les préservatifs en latex sont les plus efficaces, ils en existent aussi en polyuréthane, en cas d’allergie.

Efficacité

Le préservatif masculin est la méthode de contraception masculine la plus utilisée et la plus fiable. C’est aussi, avec le préservatif féminin, la seule méthode contraceptive permettant la prévention des maladies sexuellement transmissibles (IST).

La méthode du retrait

C'est quoi ?

La méthode du retrait, aussi appelée méthode du coït interrompu, doit être appliquée par le partenaire. L’homme doit retirer son pénis du vagin de sa partenaire pour éjaculer à l’extérieur du vagin. Le sperme ne doit pas entrer en contact avec les parties génitales, même externes, de sa partenaire.

Efficacité

Son efficacité est très faible car elle est estimée à 80%. En effet le risque de grossesse est important : 20 couples sur 100 utilisant cette méthode observent une grossesse dans les 12 mois d’utilisation de la méthode. Ce risque est d’autant plus grand s’il y a plusieurs éjaculations consécutives (persistance des spermatozoïdes dans le pénis entre deux éjaculations).

L’usage de cette méthode de contraception masculine nécessite donc une parfaite maîtrise de son éjaculation.

Par ailleurs, comme toutes les autres méthodes naturelles, il est important de prendre en compte que cette méthode ne protège pas des IST.

Pour qui ?

Cette méthode n’est pas recommandée pour les couples ne souhaitant absolument pas de grossesse, ni chez les adolescentes et les jeunes femmes du fait de leur grande fertilité.

Le traitement hormonal

C'est quoi ?

Le traitement hormonal repose sur une injection mensuelle de testostérone, parfois associée à la progestérone. Le principe est de diminuer, voire empêcher la spermatogenèse (la formation des spermatozoïdes).

L’objectif de cette méthode de contraception masculine hormonale est d’atteindre une concentration de spermatozoïdes contenus dans le sperme inférieure au seuil contraceptif.

Actuellement, cette méthode contraceptive masculine n’est accessible en France qu’auprès de praticiens expérimentés dans son usage (à Paris et Toulouse).

Efficacité

Cette méthode semble efficace mais elle n’est actuellement pas utilisée en raison d’effets secondaires, de réticences culturelles et des contraintes liées à une injection mensuelle effectuée par un professionnel de santé.

De plus, un délai de 3 mois est nécessaire entre le début de la prise de la contraception et l’atteinte confirmée du seuil contraceptif. Son usage est actuellement limité dans le temps (18 mois) car il y a peu d’études sur des durées plus prolongées.

La vasectomie

C'est quoi ?

La vasectomie est une méthode de contraception masculine définitive car elle repose sur la stérilisation. Il s’agit d’une intervention chirurgicale qui consiste à ligaturer, sectionner ou coaguler les canaux déférents au niveau scrotal. Cela empêche alors les spermatozoïdes de se mélanger au liquide spermatique.

Efficacité

Cette méthode de contraception masculine est très efficace mais irréversible. La stérilisation n’est pas immédiate après l’opération. En effet, il faut compter environ 12 semaines entre l'intervention et la stérilisation car des spermatozoïdes peuvent encore être présents dans les vésicules séminales. La réalisation d’un spermogramme permet cependant de vérifier l’absence de spermatozoïdes.

En France, la loi autorise la conservation de spermatozoïdes avant l’acte chirurgical afin de pouvoir accéder à une aide à la procréation (AMP) en cas de regrets. Au delà d’un an, les frais de conservation des spermatozoïdes sont aux frais de l’utilisateur (40€ par an, non remboursé par l’assurance maladie).

La méthode thermique

C'est quoi ?

Cette méthode de contraception masculine est réversible, elle consiste à élever quotidiennement la température des testicules d'environ 2°C en les rapprochant du périnée.

Pour cela, il faut porter 15h/24h un sous-vêtement spécifique (ou l’anneau Andro-switch) qui maintient les testicules en position haute.

Cette hyperthermie modérée provoque un effet inhibiteur qui réduit la quantité de spermatozoïdes produits. L’objectif est d’atteindre une concentration de spermatozoïdes contenu dans le sperme inférieure au seuil contraceptif.

Efficacité

Cette méthode semble efficace mais n’est pas démocratisée. Toutefois, elle n’est efficace qu’à partir de 3 mois après le début de son usage. La réalisation d’un spermogramme chaque mois est également nécessaire pour vérifier le bon fonctionnement de la méthode.

Il y a encore peu d’études sur cette méthode contraceptive. Une fois arrêtée, elle ne semble pas empêcher d’avoir un enfant.

La contraception masculine peut être une bonne alternative à la contraception féminine, il existe de nombreuses méthodes plus ou moins efficaces et adaptées aux différents cas de figure.

Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application !
Je pose ma question

La santé dans votre boîte mail

Vous souhaitez recevoir les meilleurs contenus Nabla dans votre boîte mail ?

Votre email sera uniquement utilisé pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et vous pourrez vous désabonner à tout moment. En savoir plus.
Illustration - Nabla

Consultations médicales. En vidéo ou par chat.

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla