Retour

Quel examen faire en cas d'infection urinaire ?

Publié le , 3 min de lecture
Karima Amazzough
Médecin généraliste
Amélie Danaradjou
Infirmière

Les infections urinaires peuvent être très dérangeantes au quotidien : sensation de brûlure, douleurs, envies constantes d'uriner ... notre équipe médicale vous conseille sur les examens a réaliser pour adapter son traitement !

Faire une bandelette urinaire

C’est quoi une bandelette urinaire ?

Les bandelettes urinaires sont de petites languettes de papier dont l’extrémité est recouverte de plusieurs réactifs chimiques, changeant de couleur au contact de l'urine en fonction de la présence ou non du paramètre testé. Cela permet de savoir si on souffre d'une infection urinaire.

Pourquoi ?

Cet examen permet d’analyser soi-même ses urines et donc de savoir rapidement si on a une infection urinaire, en recherchant la présence de leucocytes (globules blancs), et/ou de nitrites produits lors d'une infection urinaire.

Où réaliser cet examen d’urine ?

  • On peut réaliser cet examen chez un médecin, une infirmière ou une sage-femme : le résultat sera lu par un professionnel de santé qui saura tout de suite quel traitement vous recommander pour la suite.
  • Soi-même, en achetant le matériel suivant en pharmacie : bandelettes urinaires, pot stérile, compresses stériles, solution désinfectante pour les muqueuses type Dakin ® ou chlorhexidine aqueuse® à 0,2%.

Comment réaliser l’examen d’urine soi-même ?

Afin que les résultats de l'examen soient fiables il faut que le recueil soit bien fait. D’abord, il faut se munir du matériel listé ci-dessus. Puis :

  • Bien se laver les mains.
  • Se désinfecter la vulve : imbiber les compresses stériles avec de la solution désinfectante et effectuer une toilette intime d’avant en arrière en respectant le principe “1 compresse = 1 passage”.
  • Recueillir les urines dans le flacon sans toucher l’intérieur du pot : il faut d’abord uriner un peu dans la cuvette des toilettes (sans garder le premier jet d'urine), se retenir d’uriner le temps de faire la transition, puis uriner dans le flacon.
  • Tremper la bandelette dans les urines recueillies comme indiqué dans le mode d’emploi.
  • Lire le résultat en observant la couleur de la bandelette et en respectant l’attente précisée par le fabricant (une minute environ).
  • Si le test est négatif mais que les symptômes persistent : consulter un médecin.

Faire un examen cytobactériologique prescrit par un médecin

C’est quoi un examen cytobactériologique urinaire (ECBU) ?

Cet examen permet de réaliser, à partir d’un échantillon d’urine, une cytologie (étude des différents types de cellules retrouvées) et une bactériologie (identification et décompte des bactéries présentes). Si un germe responsable de l'infection urinaire est identifié, une étude de sa sensibilité à différents antibiotiques est réalisée.

Pourquoi ?

En cas d’infection urinaire, le résultat de cet examen permettra au médecin d’adapter le traitement.

Où le réaliser ?

En laboratoire d’analyse médicale, sur prescription d’un médecin ou d’une sage-femme.

Comment recueillir ses urines ?

Afin que les résultats de l'examen soient fiables il faut que le recueil soit bien fait.

  • Il est nécessaire de recueillir les urines du matin (au réveil) ou, à défaut, dans la journée, en respectant un délai d’au moins 3-4 heures entre 2 passages aux toilettes afin d’obtenir des urines suffisamment concentrées.
  • Toujours bien se laver les mains.
  • Imbiber des compresses stériles avec de la solution désinfectante et effectuer une toilette intime d’avant en arrière en respectant le principe “1 compresse = 1 passage”.
  • Recueillir les urines dans le flacon sans toucher l’intérieur du pot : il faut d’abord uriner un peu dans la cuvette des toilettes (sans garder le premier jet d'urine), se retenir d’uriner le temps de faire la transition, puis uriner dans le flacon.
  • Si le recueil est fait à domicile : les urines ne doivent pas être conservées plus de 2 heures à température ambiante. Si l’on ne peut pas se rendre immédiatement au laboratoire d'analyses médicales, il faut conserver le flacon au réfrigérateur, à 4 °C, pour une durée maximale de 24 heures.

Ces différents examens à réaliser en cas d'infections urinaires vous permettront d'adapter le traitement. Si vous souffrez d'infections urinaires, découvrez guide de secours en cas d'infections urinaires !

Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application !
Je pose ma question

La santé dans votre boîte mail

Vous souhaitez recevoir les meilleurs contenus Nabla dans votre boîte mail ?

Votre email sera uniquement utilisé pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et vous pourrez vous désabonner à tout moment. En savoir plus.
Illustration - Nabla

Consultations médicales. En vidéo ou par chat.

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla