Retour

Mal de dos

Publié le , 2 min de lecture
Mariama Bah
Médecin urgentiste

D'où vient mon mal de dos ? Qu'est-ce qu'un lumbago et combien de temps peut-il durer ? Nabla répond à vos questions dans cet article !

Le lumbago : un mal fréquent

Les douleurs du dos : un mal isolé ?

Qui n’a jamais ressenti de douleur au niveau du dos ? Plus de 80% des français ressentent au moins une fois au cours de leur vie une douleur au niveau de la colonne vertébrale. C’est ce qu’on appelle la lombalgie commune ou lumbago.

On estime que c’est entre 50 et 65 ans que les douleurs du dos sont les plus fréquentes : c’est l’affection la plus invalidante du monde.

Comprendre la lombalgie commune

Qu’est-ce qu’un lumbago ?

Cette douleur du bas du dos, aussi appelée lumbago ou tour de rein, se nomme une lombalgie.

Elle se caractérise par une douleur très intense au niveau des vertèbres lombaires, situées dans le bas du dos.

Il est également possible de ressentir une forme de blocage du dos ou bien des difficultés à faire certains mouvements.

Quels sont les différents types de lumbagos ?

La plupart des lumbagos sont bénins. Il existe 3 types de lumbagos selon le mode d’installation et la durée :

  • Le lumbago aigu : il se manifeste par une douleur aiguë qui peut empêcher de réaliser des mouvements du quotidien. D’une durée courte, en général 4 semaines
  • Le lumbago chronique : c’est une douleur de longue durée (plus de 3 mois) mais qui ne représente qu’une faible part des lombalgies. Les causes peuvent être multiples et ce sont souvent les habitudes et modes de vie des patients qui sont en cause.
  • Le lumbago récidivant : il s’agit d’une suite d’épisodes lombalgiques, plus ou moins espacés dans le temps, mais qui continuent sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Les récidives sont fréquentes (environ 20% des cas).

Quelle est la durée d’une lombalgie commune ?

La durée d’une lombalgie dépend du type de lombalgie, elle peut être :

  • Aigüe, d’une durée de quelques jours
  • Chronique, si elle dure plus de 3 mois.

Dans la grande majorité des cas (90% des cas), la lombalgie s’estompe au bout d’environ 4 semaines.

Les facteurs de risque

Quels sont les facteurs de risque ?

Certains facteurs accentuent le risque de développer une lombalgie aiguë :

  • L’âge : la fréquence des lombalgies augmente progressivement avec le temps. Mais les jeunes sont de plus en plus touchés à cause de la sédentarité et de l’inactivité.
  • Des contraintes physiques liées à une activité professionnelle, domestique ou de loisirs.
  • Des facteurs psychosociaux comme la monotonie des tâches, l’insatisfaction professionnelle ou l’humeur dépressive.

L'intensité et la durée de votre mal de dos peut donc varier en fonction de la lombalgie. Si dans la grande majorité des cas elle finit par s'estomper, il est important d'éviter les facteurs accentuant le risque d'en développer et de toujours adopter une bonne posture.

Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application !
Je pose ma question

La santé dans votre boîte mail

Vous souhaitez recevoir les meilleurs contenus Nabla dans votre boîte mail ?

Votre email sera uniquement utilisé pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et vous pourrez vous désabonner à tout moment. En savoir plus.
Illustration - Nabla

Consultations médicales. En vidéo ou par chat.

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla