Retour

L'essentiel sur les méthodes naturelles de contraception

Publié le , 7 min de lecture
Véronique Cayol
Gynécologue-obstétricienne
Victoire Dolin Dolcy
Médecin généraliste

Stérilet, pilule, implant ... de plus en plus de femmes se détournent des méthodes classiques de contraception, à cause de leurs effets secondaires, pour privilégier les méthodes de contraception naturelles : fonctionnement, efficacité ... tour d'horizon des méthodes naturelles de contraception !

Que sont les méthodes naturelles de contraception ?

Les méthodes de contraception dites naturelles sont des méthodes basées sur l’analyse du cycle menstruel.

L’identification de la période fertile peut se baser sur les symptômes et/ou sur le calendrier.

7 méthodes

La classification de l’OMS recense 7 méthodes :

  • La méthode des températures
  • La méthode du calendrier (méthode d’Ogino-Kaus)
  • La méthode des jours fixes
  • La méthode des deux jours
  • La méthode de la glaire cervicale (dite méthode “Bilings”)
  • La méthode symptothermique
  • La méthode du retrait (coït interrompu)
  • La méthode de l’allaitement et de l’aménorrhée (dite “MAMA”)

On peut ajouter une 8ème méthode basée sur l’usage de tests urinaires d’ovulation.

La méthode des températures

C'est quoi ?

Cette méthode de contraception naturelle consiste à prendre sa température tous les matins, à la même heure et avec le même thermomètre.

Lorsqu’une augmentation de 0,2 à 0,4 degré est constatée (une fois par cycle), il s’agit de la période d’ovulation, donc la période durant laquelle la fertilité est maximale.

Les rapports non protégés peuvent avoir lieu au moins 3 jours après la montée thermique jusqu’au retour des règles. Avant cette période, l’usage d’une contraception barrière, comme le préservatif, est nécessaire.

Efficacité

Son efficacité est cependant faible. Elle peut être faussée en cas d’infection ou de fièvre.  

Cette méthode est d’autant plus efficace si les rapports non protégés ont lieu au moins 3 jours après cette élévation thermique.

Pour qui ?

La méthode des températures n’est pas recommandée aux personnes souhaitant absolument éviter une grossesse.

Elle est fortement déconseillée chez les femmes jeunes et celles ayant des cycles irréguliers.

Pour utiliser cette méthode, il faut avoir une bonne connaissance de son corps et être très assidue.

Les méthodes d’abstinence périodique

C'est quoi ?

La méthode du calendrier (méthode Ogino-Knaus), la méthode des jours fixes ou du « collier de cycle » sont des méthodes de contraception naturelles, dites d’abstinence périodiques car elles consistent à éviter les rapports durant les périodes de fertilité.

Ces méthodes ne sont toutefois utilisables que si les cycles sont réguliers.

Quand ?

Pour un cycle de 28 jours, il faut éviter les rapports non protégés entre le 8ème et le 17ème jour. En effet, l'ovulation se produit 14 jours avant le premier jour des règles, la durée de vie du spermatozoïde est de 5 jours et celle de l'ovule de 48h maximum.

Si les cycles varient de quelques jours d’un mois à l’autre, les suivre sur 6 à 12 mois. Définir la période fertile grâce à ces calculs :

  • 1er jour fertile = cycle le plus court moins 20 jours
  • Dernier jour fertile = cycle le plus longs moins 10 jours

Efficacité

Ces méthodes naturelles ont une efficacité contraceptive estimée à 85 à 88% lors d’un usage rigoureux.

Elles ne sont pas efficaces quand il n’y a pas d’extrême régularité des cycles. Au contraire, ces méthodes sont plutôt destinées à cibler les moments fertiles pour augmenter les chances de fécondation chez les couples qui cherchent à avoir un enfant.

Pour qui ?

Les méthodes de contraception naturelle reposant sur l'abstinence périodique ne sont pas recommandées aux personnes souhaitant éviter absolument une grossesse. Elles sont également fortement déconseillées chez les femmes jeunes et celles ayant des cycles irréguliers. Pour appliquer cette méthode, il faut avoir une bonne connaissance de son corps et être très assidue.

La méthode de la glaire cervicale

C'est quoi ?

Cette méthode naturelle de contraception est aussi appelée “méthode Bilings”. Elle repose sur une analyse quotidienne de la glaire cervicale en palpant le col avec les doigts afin d’y prélever de la glaire cervicale.

La période féconde survient lorsque la glaire prend un aspect translucide, abondant et élastique/filant (> 5 cm entre le pouce et l'index).

Les rapports sont à éviter ou doivent être protégés durant la première phase du cycle et jusqu’à 3 jours après ces modifications.

Efficacité

C’est une méthode de contraception peu efficace. Le risque de grossesse est élevé en cas de cycles irréguliers. Elle a plutôt pour but d’augmenter les chances de fécondation car elle est surtout utilisée par les couples qui ciblent les moments de grande fertilité.

Pour qui ?

La méthode d’analyse de la glaire cervicale n’est pas recommandée aux personnes souhaitant éviter absolument une grossesse.

Elle est fortement déconseillée chez les femmes jeunes et celles ayant des cycles irréguliers. Pour appliquer cette méthode, il faut avoir une bonne connaissance de son corps et être très assidue.

La méthode symptothermique

C'est quoi ?

La méthode symptothermique est une méthode de contraception naturelle qui combine les trois méthodes suivantes :

  • Méthode d'analyse du col
  • Méthode d’analyse de la glaire
  • Méthode des températures

Les mesures doivent être faites tous les jours et notées dans un calendrier.

Efficacité

Cette méthode est efficace à 98% si les cycles sont réguliers et l’utilisation très rigoureuse.

Pour qui ?

La méthode symptothermique n’est pas recommandée aux personnes souhaitant éviter absolument une grossesse . Elle est fortement déconseillée chez les femmes jeunes et celles ayant des cycles irréguliers. Pour appliquer cette méthode, il faut avoir une bonne connaissance de son corps et être très assidue.

Elle est plutôt destinée aux couples, pour augmenter leur chance de concevoir un enfant, et cibler les moments de grande fertilité.

La méthode du retrait

C'est quoi ?

La méthode du retrait, aussi appelée méthode du coït interrompu, doit être appliquée par le partenaire. L’homme doit retirer son pénis du vagin de sa partenaire pour éjaculer à l’extérieur du vagin. Le sperme ne doit pas entrer en contact avec les parties génitales, même externes, de sa partenaire.

Efficacité

Son efficacité est très faible : elle est estimée à 80%. Le risque de grossesse est important : 20 couples sur 100 utilisant cette méthode observent une grossesse dans les 12 mois d’utilisation de la méthode.

Ce risque est d’autant plus grand s’il y a plusieurs éjaculations consécutives (persistances de spermatozoïdes dans le pénis entre deux éjaculations).

Comme toutes les autres méthodes de contraception naturelles, il est important de prendre en compte que cette méthode ne protège pas des IST.

Pour qui ?

Cette méthode n’est pas recommandée pour les couples ne souhaitant absolument pas de grossesse, ni chez les adolescentes et les jeunes femmes du fait de leur grande fertilité.

Enfin cette méthode nécessite une confiance totale en son partenaire. Celui-ci doit être en mesure de maîtriser son éjaculation.

La méthode d’allaitement maternel et d’aménorrhée

C'est quoi ?

Cette méthode, aussi appelée MAMA, repose sur quatre conditions devant être réunies :

  • Un allaitement exclusif de jour comme de nuit,
  • La réalisation de 6 à 10 tétées par 24h,
  • Un délai inférieur à 4h entre chaque tétée la journée, et 6h la nuit,
  • Une absence de retour de couche (période d’aménorrhée = pas de retour des règles).

Efficacité

Cette méthode de contraception naturelle repose sur les tétées répétées, qui permettent une sécrétion suffisamment importante de prolactine pour bloquer l'ovulation.

Si les 4 conditions sont bien présentes, la méthode est efficace à 98%. C'est-à-dire que sur 100 femmes utilisant cette méthode pendant les 6 premiers mois de vie de leur bébé, seulement 2 observeront une nouvelle grossesse.

Au moindre doute, il est préférable d’utiliser une autre contraception pour éviter une nouvelle grossesse non désirée.

La méthode avec un appareillage à test urinaire

C'est quoi ?

Cette méthode de contraception naturelle est basée sur un détournement des appareils d’identification d’ovulation, initialement développés pour aider à concevoir .

Elle repose sur une analyse quotidienne de l’hormone de l’ovulation (la LH) présente dans les urines et détectée grâce à des bandelettes à insérer dans un moniteur d’évaluation.

Le moniteur (par exemple Le Persona® ou le moniteur d'ovulation ClearBlue®) indique par un code couleur (rouge/vert ou nuance de violet) les périodes de fertilité élevée et celles où le risque de grossesse est plus faible.

Efficacité

Cette méthode de contraception est peu efficace. Elle sert davantage à augmenter les chances de fécondation et est utilisée par les couples qui ciblent les moments de fertilité.

Pour qui ?

Cette méthode n’est pas recommandée pour les couples ne souhaitant absolument pas de grossesse. Il faut aussi prendre en compte son coût : entre 90 et 130€ pour l'appareil et entre 12 et 40€ pour les recharges.

Elle est plutôt destinée aux couples voulant augmenter leur chance de concevoir un enfant et ciblant donc les moments de grande fertilité.

Il existe donc de nombreuses alternatives naturelles à la contraception dite classique, cependant il est important de garder en tête que ces méthodes naturelles de contraception sont déconseillées aux couples souhaitant éviter à tout prix une grossesse, car leur efficacité est limitée, et dépend en grande partie de la connaissance de son corps et de la rigueur avec laquelle la méthode est employée.

Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application !
Je pose ma question

La santé dans votre boîte mail

Vous souhaitez recevoir les meilleurs contenus Nabla dans votre boîte mail ?

Votre email sera uniquement utilisé pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et vous pourrez vous désabonner à tout moment. En savoir plus.
Illustration - Nabla

Consultations médicales. En vidéo ou par chat.

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla