Retour

On vous explique tout sur les pertes vaginales !

Publié le , 3 min de lecture
Amélie Danaradjou
Infirmière

Les pertes vaginales font partie intégrante du cycle menstruel, ce sont des sécrétions vaginales qui permettent notamment de maintenir l'équilibre de la flore vaginale. Découvrez dans cet article les variations de ces pertes vaginales, leur rôle et dans quelles situations consulter son médecin !

Elles sont naturelles

Les leucorrhées, c’est quoi ?

Les pertes blanches, aussi appelées leucorrhées, ou encore pertes vaginales, sont des sécrétions de couleur blanchâtre, translucides ou gluantes, produites par le vagin et l’utérus.

De quoi sont-elles constituées ?

Ces pertes vaginales sont composées de deux principaux éléments :

  • Des cellules vaginales desquamées (mortes) responsables de leucorrhée laiteuse, peu abondante, opalescente.
  • De la glaire cervicale translucide sécrétée par les cellules de l’endocol au moment de la période d’ovulation.

Elles changent au cours de la vie génitale

Ces pertes vaginales apparaissent quelques années précédant l’arrivée des règles et sont présentes tout au long de la vie hormonale de la femme, jusqu’à la ménopause. Les leucorrhées physiologiques (= naturelles) sont dues à l'action des œstrogènes chez les femmes en période d'activité génitale.

Quelles sont leurs variabilités ?

L'aspect et la quantité de ces pertes vaginales varie :

  • En période prémenstruelle, les pertes vaginales augmentent.
  • Au moment de l'ovulation, elles sont plus abondantes. Associées à la glaire cervicale plus filante, elles aident les spermatozoïdes à passer plus facilement.
  • Durant la grossesse, elles sont abondantes et visqueuses.
  • Sous contraception hormonale, les pertes vaginales sont souvent moins abondantes car il y a moins de glaire cervicale produite.

Elles sont modifiées par l'anatomie

Les pertes vaginales peuvent également être modifiées par la présence d’un ectropion cervical, c’est-à-dire qu’une partie des cellules de l’endocol, responsables des leucorrhées, dépassent sur l’exocol. Elles sont alors parfois très abondantes.

A quoi servent-elles ?

Fonction de nettoyage

Les leucorrhées, ou encore pertes vaginales, permettent au vagin de s’auto-nettoyer en évacuant les cellules mortes de la muqueuse vaginale.

Fonction de lubrification

Elles ont également un rôle d’humidification du vagin : leur absence ou leur manque d’abondance peut provoquer une sécheresse vaginale (comme à la ménopause par exemple).

Elles sont aussi un lubrifiant naturel lors des rapports sexuels : l’excitation engendre la production de sécrétions vaginales (la cyprine) facilitant l’entrée dans le vagin, mais aussi la montée des spermatozoïdes dans le col de l’utérus.

Fonction de barrière naturelle contre les germes

Les pertes vaginales permettent aussi l’évacuation des germes qui auraient pu se développer dans le vagin et luttent ainsi contre les vaginoses (infections du vagin) et autres mycoses génitales.

Quand consulter ?

Quelles situations ?

Si des bactéries pathogènes pénètrent dans le vagin, les pertes vaginales changent alors de texture, de couleur et même d’odeur.

Signes révélateurs

Les signes suivants peuvent alors être le signe d’un déséquilibre de la flore vaginale, d’une éventuelle infection ou d’une mycose vaginale et nécessitent de consulter son médecin ou son gynécologue pour un traitement :

  • Pertes vaginales malodorantes.
  • Pertes vaginales particulièrement épaisses et collantes.
  • Pertes vaginales qui s’accompagnent de démangeaisons ou de brûlures.

Les pertes vaginales sont donc un phénomène naturel chez la femme et évoluent au cours de la vie et du cycle. Ces pertes vaginales sont essentielles car elles permettent de nettoyer le vagin, agissent comme lubrifiant lors des rapports sexuels et favorisent l'entrée des spermatozoïdes dans l'utérus. Il est donc important de surveiller ces pertes vaginales qui peuvent aussi signaler certains problèmes ou déséquilibres, il faut alors consulter son médecin !

Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application !
Je pose ma question

La santé dans votre boîte mail

Vous souhaitez recevoir les meilleurs contenus Nabla dans votre boîte mail ?

Votre email sera uniquement utilisé pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et vous pourrez vous désabonner à tout moment. En savoir plus.
Illustration - Nabla

Consultations médicales. En vidéo ou par chat.

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla