Retour

Pilule - Ses effets sur l'organisme expliqués !

Publié le , 3 min de lecture
Véronique Cayol
Gynécologue-obstétricienne

Comme de nombreuses femmes, vous vous posez peut-être la question du choix de votre contraception, et la pilule reste un des moyens de contraception privilégiés : en 2016, c'est plus d'une femme sur 3 qui faisait le choix de la pilule comme contraceptif ! Zoom sur les effets de la pilule, et de son arrêt, sur notre organisme !

L'organisme sans pilule

Le rôle de la glaire cervicale

Sans pilule contraceptive, la glaire cervicale (composée des sécrétions produite par le vagin dès la puberté) se modifie tout au long du cycle afin d’accompagner le spermatozoïde jusqu’à l’ovocyte.

Ovaire et ovocyte

A chaque cycle, la maturation et la division de l’ovocyte dans l’ovaire produit un ovule qui pourra aller à la rencontre d’un spermatozoïde. C’est la fécondation. Les ovocytes sont entourés de follicules qui, chaque mois, expulsent leur ovule.

L’endomètre

Pendant le cycle, l’endomètre (muqueuse utérine) s’épaissit pour accueillir l’embryon. C’est la nidation. S’il n’y a pas de nidation, l’endomètre se desquame et s’évacue : ce sont les règles.

L'organisme sous pilule

La pilule, c’est quoi ?

La pilule est une contraception féminine orale et hormonale. La pilule oestro-progestative (ou combinée) contient deux hormones : un œstrogène de synthèse (l'éthinylestradiol pour toutes les pilules) et un progestatif (qui est différent selon la pilule).

Pilule et glaire cervicale

La pilule a pour effet de modifier la glaire cervicale sécrétée par le vagin : celle-ci devient plus épaisse et les spermatozoïdes se déplacent plus difficilement jusqu’au col de l’utérus.

Pilule et ovulation

La pilule bloque l’ovulation : elle empêche le développement des follicules, l’expulsion des ovules, et donc la fécondation.

Pilule et endomètre

La pilule a également pour effet de bloquer aussi l’épaississement de l’endomètre qui tapisse l’utérus. L’embryon ne peut plus s’y fixer : cela empêche donc la nidation, et la grossesse.

Les effets possibles de l’arrêt de la pilule

Arrêter la pilule, est-ce grave ?

Il n’est pas grave d’arrêter la pilule. Néanmoins, cela peut avoir des effets : on peut observer certains changements physiques et psychologiques liés aux hormones et au cycle. Il est possible de tomber enceinte dès les premiers jours qui suivent l’arrêt de la pilule : il est donc conseillé de consulter son médecin généraliste, sage-femme ou gynécologue en amont de l’arrêt !

Règles douloureuses

Il est notamment possible de ressentir des douleurs au milieu du cycle, durant l’ovulation. Ces douleurs n’étaient pas ressenties sous pilule puisque celle-ci avait pour effet de bloquer l’ovulation ! Les saignements deviennent aussi plus abondants. D’autres douleurs peuvent survenir : maux de tête, douleurs aux seins, crampes abdominales.

Pertes vaginales

L'arrêt de la pilule peut également avoir pour effet des sécrétions vaginales plus importantes.

Cycles irréguliers

Après l’arrêt de la pilule, on retrouve des cycles naturels, plus irréguliers que les cycles sous pilule. Souvent, les cycles se stabilisent à nouveau après quelques mois. Si l’irrégularité des cycles persiste, ce n’est pas normal et il est recommandé de demander l'avis d’un professionnel de santé.

Variations de la libido

La libido est plutôt constante sous pilule bien qu’elle soit souvent modifiée par rapport à l’état antérieur. L'arrêt de la pilule, peut avoir pour effet une libido plus forte pendant l’ovulation en raison des sécrétions plus importantes d’estrogènes durant cette phase du cycle.

La pilule est donc un mode de contraception très utilisé, qui agit aussi bien sur la glaire cervicale, l'endomètre et l'ovulation afin d'empêcher une grossesse, ces effets sur l'organisme sont nombreux, et l'on observe également des effets significatifs à l'arrêt de la pilule, partagez votre expérience dans les commentaires ! Il existe également d'autres modes de contraception que vous pourrez découvrir sur notre blog !

Racontez-nous votre expérience en commentaires !

Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application !
Je pose ma question

La santé dans votre boîte mail

Vous souhaitez recevoir les meilleurs contenus Nabla dans votre boîte mail ?

Votre email sera uniquement utilisé pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et vous pourrez vous désabonner à tout moment. En savoir plus.
Illustration - Nabla

Consultations médicales. En vidéo ou par chat.

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla