Retour

Tout ce qu'il faut savoir sur la fertilité des hommes !

Publié le , 3 min de lecture
Marie Bréban
Interne de Gynécologie et Obstétrique

Si on connaît généralement le fonctionnement de la fertilité chez la femme, la fertilité masculine est souvent méconnue, zoom sur la fertilité chez l'homme et les moyens de l'évaluer !

La fertilité masculine

C'est quoi ?

Contrairement aux femmes dont le stock d’ovules est limité et diminue jusqu’à la ménopause, les hommes produisent des spermatozoïdes de manière continue grâce au processus de spermatogenèse qui a lieu tous les trois mois.

Un équilibre hormonal

Comme pour la femme, la fertilité de l’homme dépend d’un équilibre hormonal régulé au niveau cérébral par l’hypothalamus et l’hypophyse. Ces glandes agissent sur le testicule pour permettre la production des hormones masculines (testostérone, inhibine B …) et la formation des spermatozoïdes.

Les différentes étapes de la fertilité chez les hommes

Maturation des spermatozoïdes

La maturation des spermatozoïdes débute dans le testicule, mais se poursuit en dehors de celui-ci, au niveau des canaux déférents, des vésicules séminales et de la prostate dont le rôle est de produire le sperme, le liquide nutritif indispensable à la vitalité et à la survie des spermatozoïdes.

Fécondation

Après maturation, les spermatozoïdes doivent enfin être expulsés dans les voies génitales féminines afin d’aller féconder un ovocyte dans le cas d’un projet de grossesse.

Explorer la fertilité masculine

Bilan hormonal

Effectuer un bilan hormonal des niveaux de FSH, LH et de testostérone permet d’estimer l'action des glandes cérébrales au niveau testiculaire et donc d'évaluer l’état de la fertilité chez l’homme.

Spermogramme

Le spermogramme peut également s'avérer utile pour évaluer a fertilité chez l'homme. Il est réalisé après 3 à 5 jours d’abstinence afin d’évaluer la présence, le nombre et la qualité des spermatozoïdes. Selon les résultats, il peut s’agir :

  • D’une azoospermie : il n’y a aucun spermatozoïde présent dans l’éjaculat
  • D’une oligospermie : le nombre de spermatozoïdes présents par mL dans l’éjaculat est diminué (inférieur à 20 millions/mL)
  • D’une asthénospermie : la mobilité des spermatozoïdes est insuffisante
  • De tératospermie : présence de spermatozoïdes à forme anormale en trop grand nombre

Examen clinique

Un examen médical général des organes génitaux peut permettre de vérifier la taille des testicules, la présence des canaux déférents et de rechercher une potentielle varicocèle (dilatation des veines spermatiques responsable d’un testicule augmenté de volume), afin d'évaluer la fertilité chez l'homme.

Échographies testiculaire ou prostatique

Elles peuvent être demandées après l’examen médical afin de compléter les explorations de la fertilité chez l'homme.

Dosage de marqueurs spécifiques du sperme

De la même manière, un dosage des marqueurs biologiques séminaux du sperme (fructose et zinc notamment) peut être effectué en deuxième intention afin d'évaluer la fertilité masculine.

Prêter attention à la sexualité

Pas de fertilité sans sexualité ! Il est important d’évaluer la fréquence des rapports sexuels, la qualité de l’érection et les possibilités éjaculatoires.

Maintenant que vous connaissez la fertilité chez l'homme, saviez-vous qu'il existe également des méthodes de contraception masculines ? Découvrez les ici ! Et si vous vous intéressez à la fertilité, retrouvez notre article dédié !

Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application !
Je pose ma question

La santé dans votre boîte mail

Vous souhaitez recevoir les meilleurs contenus Nabla dans votre boîte mail ?

Votre email sera uniquement utilisé pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et vous pourrez vous désabonner à tout moment. En savoir plus.
Illustration - Nabla

Consultations médicales. En vidéo ou par chat.

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla