Retour

Quel est le traitement de la grossesse extra-utérine ?

Publié le , 2 min de lecture
Amélie Danaradjou
Infirmière
Marie Bréban
Interne de Gynécologie et Obstétrique

En France, on compte près de 1600 cas de grossesse extra-utérine (GEU) par an. On parle de grossesse extra-utérine lorsque l'œuf fécondé s'implante et se développe en dehors de l'endomètre de l'utérus. Le plus souvent, l'œuf fécondé s'implante dans une trompe de fallope, ou plus exceptionnellement, surun ovaire, dans la cavité abdominale ou dans le col de l'utérus. Le diagnostic de grossesse extra-utérine doit être rapidement fait .En effet, du fait de la grossesse extra-utérine, la trompe de l'utérus se distend, puis se rompt provoquant un saignement dans la cavité abdominale. Il s'ensuit un danger pour la santé de la jeune femme et un risque d'infertilité ultérieure.

Chirurgie

Traitement de référence

Le traitement de référence de la grossesse exra-utérine se fait pas chirurgie, il consiste à évaluer la trompe atteinte par coelioscopie, et sous anesthésie générale.

Le chirurgien pourra alors être amené à intervenir sur la trompe et retirer la grossesse ou procéder à une ablation de la trompe si celle-ci est trop abîmée pour empêcher le risque de récidive de grossesse extra-utérine.

Pas de risque d’infertilité supplémentaire

En cas d’ablation d'une des deux trompes, il n’y a pas de sur-risque d’infertilité pour les grossesses ultérieures, car la trompe en place restante, si fonctionnelle, continuera le travail d'ovulation.

Traitement médical - grossesse extra-utérine

Injection de méthotrexate

Dans certains cas de grossesse extra-utérine, l’équipe médicale pourra proposer un traitement médical avec une surveillance rapprochée.

Il s’agit d’une injection de méthotrexate (produit utilisé dans les chimiothérapies à des doses bien supérieures), qui a pour but de mettre fin à la grossesse extra-utérine sans toucher à la trompe. Ce traitement est administré et suivi sous étroite surveillance.

Effets secondaires possibles

Dans les quelques jours qui suivent ce traitement, les effets suivants peuvent se faire sentir :

  • Douleurs ou crampes abdominales
  • Nausées/ vomissements
  • Saignements vaginaux légers pendant quelques jours

Précautions post injection

  • Éviter les rapports sexuels durant 15 jours.
  • Du fait des nombreuses interactions médicamenteuses possibles il est préférable de ne pas s’automédiquer.

Et après ?

Contraception pendant 3 mois

Que le traitement de la grossesse extra-utérine soit chirurgical ou médical, il est recommandé d’avoir un moyen de contraception pendant 3 mois, le temps que le corps cicatrise.

Risque de récidive important

Après une grossesse extra-utérine, le risque de récidive est d'environ 10 à 20 %. Ce taux dépend de l'état de la deuxième trompe (normale ou abîmée).

Mais grossesse possible !

Le taux de grossesse intra-utérine après une grossesse extra-utérine est d'environ 50 %, il faudra juste être plus prudente et consulter au moindre signe d’appel.

Consulter pour un bilan

Il faudra faire le point avec votre gynécologue 3 mois plus tard, avant de démarrer une nouvelle grossesse.

La grossesse extra-utérine présente des risques élevés de complication pour la femme, c'est pourquoi elle doit être vite diagnostiquée et traitée, que ce soit par un traitement médicamenteux ou chirurgical. En cas de doute ou de douleur abdominale d'un seul côté, consultez rapidement !

Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à les poser aux professionnels de santé sur notre application !
Je pose ma question

La santé dans votre boîte mail

Vous souhaitez recevoir les meilleurs contenus Nabla dans votre boîte mail ?

Votre email sera uniquement utilisé pour l’envoi de la newsletter. Il ne sera jamais communiqué à l’extérieur et vous pourrez vous désabonner à tout moment. En savoir plus.
Illustration - Nabla

Consultations médicales. En vidéo ou par chat.

Plus de 20 000 femmes ont déjà rejoint Nabla
Illustration - Nabla